L'extrême fragilité des écosystèmes endémiques malgaches, l’importante croissance démographique (de l’ordre de 3,5%), la forte dépendance des populations aux ressources naturelles, et la répétition des crises économiques et politiques rendent toute gestion adaptative des ressources forestières complexe. Ces difficultés sont accentuées par les conséquences actuelles des changements globaux dont souffre particulièrement Madagascar pourtant détenteur d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

DP F&B

Le Dispositif de recherche et d'enseignement en Partenariat " Forêts et biodiversité " (DP F&B) à Madagascar est un regroupement de trois institutions : le FOFIFA, l'Université d'Antananarivo et le CIRAD.

Ces trois institutions travaillent depuis plus de 10 ans pour proposer des approches innovantes et adaptées visant à la fois la conservation et la valorisation de la biodiversité des forêts de Madagascar. Ce partenariat a été renouvelé pour une nouvelle période de 10 années le 27 novembre 2012.

Les activités scientifiques sont orientées sur trois grands axes :

  • Gestion et conservation de la biodiversité forestière au service des populations locales
    • Conserver les espèces emblématiques et/ou clés de voûte des écosystèmes
    • Evaluer les potentialités des populations d’espèces d’intérêt écologique et économique
    • Restaurer la fonctionnalité des écosystèmes perturbés
  • Gestion locale des ressources naturelles renouvelables (RNR) pour le développement rural
    • Analyser les déterminants de la gestion locale des ressources naturelles renouvelables au regard de la viabilité Voir aussi des socio-écosystèmes (SES)
    • Caractériser les produits de la biodiversité : savoir-faire, normes techniques et potentialités d’utilisation et de commercialisation
    • Conserver et valoriser les ressources naturelles renouvelables au sein des transferts de gestion
  • Intégration multiscalaire des politiques de conservation et de valorisation des forêts dans les dispositifs de gouvernance