Compte rendu de l'atelier C Façonner des institutions communes : bien commun, gestion locale et justice

Résumé : En France, la création des Asa, Associations syndicales autorisées, a été l'enjeu d'une lutte entre les partisans d'une gestion étatique, ceux d'une gestion privée et ceux d'une gestion collective. La loi de 1865 a finalement consacré le droit des usagers à s'organiser et à définir des normes locales. Cette troisième modalité de gestion, qu'illustrent les Asa, est au coeur de l'atelier 3. Après avoir interrogé les modalités s'appuyant sur l'action privée et l'action publique, nous nous intéressons à la gestion en bien commun, ou gestion collective. Nous considérons un niveau intermédiaire entre le général-national et l'individuel, celui de la communauté. En pratique, l'atelier 3 a porté un regard comparatif sur des institutions de gestion locale de l'eau et des communautés d'irrigants. La diversité des pays concernés par les cas d'étude a été une richesse, de même que la pluralité de formes d'institutions considérées. Notre regard c'est particulièrement arrêté sur les divers avatars du modèle actuellement très en vogue des Associations d'usagers de l'eau (Auea), et sur les tensions que provoque leur mise en oeuvre.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

http://hal.cirad.fr/cirad-00155386
Contributor : Jean-Yves Jamin <>
Submitted on : Monday, June 18, 2007 - 11:19:23 AM
Last modification on : Wednesday, September 18, 2019 - 1:19:05 AM
Long-term archiving on : Thursday, April 8, 2010 - 8:35:45 PM

File

Synthese_atelier_3.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : cirad-00155386, version 1

Collections

Citation

Rémi Barbier, Audrey Richard-Ferroudji. Compte rendu de l'atelier C Façonner des institutions communes : bien commun, gestion locale et justice. PCSI - 4e Séminaire international et interdisciplinaire, 2006, Montpellier, France. 3 p. ⟨cirad-00155386⟩

Share

Metrics

Record views

234

Files downloads

579