Modélisation de l'impact de l'irrigation sur le devenir salin et sodique des sols

Résumé : Modélisation de l'impact de l'irrigation sur le devenir salin et sodique des sols. Dans les zones arides et semi-arides, l'eau est le principal facteur limitant la production agricole. Le recours à l'irrigation est un choix stratégique pour le développement agricole. Cependant, aussi bien la quantité d'eau disponible que sa qualité affectent fondamentalement le sol et les cultures qui y sont cultivées. La présence des sels solubles dans l'eau d'irrigation et le pouvoir évaporateur de l'air dans les zones irriguées conduisent souvent à la salinisation des sols et particulièrement en zones arides et semiarides. Le suivi de la qualité des sols et des eaux dans les périmètres irrigués est nécessaire pour la mesure de la durabilité du système de production. A ce titre, la modélisation des mouvements des sels dans les sols irrigués est un moyen pour prédire l'évolution de ces derniers. A cet effet, deux modèles (SMSS2 et SMSS3) de simulation de mouvement de sels dans les sols ont été développés. Le premier modèle (SMSS2) est utilisé pour analyser les mouvements de sels en milieu saturé en conditions de drainage parfait. C'est un modèle simple permettant essentiellement la prévision de la salinité/sodicité d'un sol donné après sa mise en irrigation pendant une période prolongée dans le temps. Il est contrôlé par trois types de paramètres: les coefficients de sélectivité d'échange, le volume et la qualité d'eau d'irrigation. Le second modèle (SMSS3) est utilisé pour analyser l'écoulement de l'eau et le mouvement de sels dans un milieu poreux partiellement saturé. Il permet le suivi à court terme du devenir de la salinité dans une parcelle donnée. Il fait intervenir les différents types de paramètres suivants: (i) la période de simulation, (ii) les conditions aux limites, (iii) les caractéristiques physiques du sol, (iv) la culture en place, (v) les caractéristiques chimiques du sol (sélectivité d'échange et produits d'activités ioniques), (vi) la distribution temporelle des travaux de sol, des amendements chimiques, de la pluviométrie et des irrigations et (vii) la distribution hebdomadaire des coefficients culturaux et des évapotranspirations potentielles. La validation du modèle SMSS2 sur les données de la basse vallée de l'Euphrate en Syrie a montré que les données simulées concordent avec celles mesurées sur le terrain. Les différences moyennes obtenues entre les données simulées et celles mesurées sur le terrain varient entre 0,5 et 1 dS/m. La validation du modèle SMSS3, appliqué à la région des Doukkala au Maroc, a permis de prévoir avec une précision acceptable l'évolution à court terme de la salinité et de la sodicité des sols. Les différences moyennes obtenues entre les données mesurées sur le terrain et celles simulées varient entre - 0,25 et 0,13 dS/m. Une étude de sensibilité de ce modèle a permis de montrer que l'utilisation des produits d'activités ioniques (PAI) des minéraux est préférable à celle de leurs produits de solubilité standards. Le modèle SMSS3 mérite d'être validé dans d'autres conditions arides et semi-arides irriguées. (Résumé d'auteur)
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [25 references]  Display  Hide  Download

http://hal.cirad.fr/cirad-00180360
Contributor : Serge Marlet <>
Submitted on : Thursday, October 18, 2007 - 6:28:08 PM
Last modification on : Wednesday, July 3, 2019 - 12:26:01 PM
Long-term archiving on: Friday, November 25, 2016 - 5:41:50 PM

File

Lahlou.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : cirad-00180360, version 1

Collections

Citation

Mouanis Lahlou, Mohamed Badraoui, Brahim Soudi, A. Goumari, Daniel Tessier. Modélisation de l'impact de l'irrigation sur le devenir salin et sodique des sols. Atelier du PCSI (Programme Commun Systèmes Irrigués) sur une Maîtrise des Impacts Environnementaux de l'Irrigation, 2002, Montpellier, France. 19 p. ⟨cirad-00180360⟩

Share

Metrics

Record views

519

Files downloads

3286