Une approche intégrée pour analyser l'impact d'une pratique d'irrigation gravitaire sur les risques environnementaux et la production

Résumé : Une approche intégrée pour analyser l'impact d'une pratique d'irrigation gravitaire sur les risques environnementaux et la production. En irrigation gravitaire, les sources d'hétérogénéité peuvent s'analyser à partir de leurs effets sur l'avancement de l'eau. Cette démarche est à l'origine d'une approche intégrée permettant de tester l'impact d'une pratique d'arrosage sur l'efficience hydraulique et le rendement à l'échelle d'une parcelle irriguée à la raie. Cette approche intégrée utilise un générateur de paramètres qui fournit les grandeurs nécessaires au modèle d'irrigation. Ce dernier simule selon différents types de conduites d'arrosage le processus avancement-infiltration pour un ensemble de N raies d'une parcelle. Le générateur de paramètres assure en outre le couplage entre modèle d'irrigation et modèle de culture simulant le bilan hydrique et le rendement. L'approche a été validée sur une parcelle expérimentale de longueur 130 m à Lavalette (Cemagref Montpellier) en sol limoneux pour une culture de maïs. On montre alors sur la base d'un scénario climatique relatif à une année sèche qu'il est possible, pour ce même type de sol, d'irriguer une parcelle de 250 m (compatible avec l'investissement requis par un système de distribution type rampe à vanettes) avec une efficience moyenne sur la saison proche de 80% en obtenant par ailleurs une valeur moyenne du rendement satisfaisante. L'outil développé permet donc d'identifier des pratiques d'irrigation efficientes, tant du point de vue hydraulique qu'agronomique. Il permet en outre la mise en évidence des risques de drainage locaux liés à certaines pratiques comme la raie bouchée. L'approche intégrée développée ne permet cependant pas d'analyser les conséquences des percolations profondes locales sur le lessivage d'azote en liaison avec une pratique de fertilisation utilisée dans le S-E de la France. Pour répondre à ce problème complexe on s'appuie sur une modélisation mécaniste adaptée aux transferts bidimensionnels d'eau et de solutés (code numérique HYDRUS2D, Simunek et al., 1996). On montre ainsi que le risque de lessivage est réduit dans ce cas même lors de régimes d'irrigation excessifs. (Résumé d'auteur)
Type de document :
Communication dans un congrès
Serge Marlet, Pierre Ruelle. Atelier du PCSI (Programme Commun Systèmes Irrigués) sur une Maîtrise des Impacts Environnementaux de l'Irrigation, 2001, Montpellier, France. Cirad - IRD - Cemagref, 10 p., 2003
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00180709
Contributeur : Serge Marlet <>
Soumis le : vendredi 19 octobre 2007 - 17:43:09
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 16:15:59
Document(s) archivé(s) le : lundi 24 septembre 2012 - 14:10:49

Fichier

Mailhol.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00180709, version 1

Citation

Jean-Claude Mailhol, Pierre Ruelle, Laurent Delage. Une approche intégrée pour analyser l'impact d'une pratique d'irrigation gravitaire sur les risques environnementaux et la production. Serge Marlet, Pierre Ruelle. Atelier du PCSI (Programme Commun Systèmes Irrigués) sur une Maîtrise des Impacts Environnementaux de l'Irrigation, 2001, Montpellier, France. Cirad - IRD - Cemagref, 10 p., 2003. 〈cirad-00180709〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

269

Téléchargements de fichiers

327