Enjeux stratégiques et défis majeurs de l'irrigation dans les pays du Maghreb

B.A. Filali 1, *
* Auteur correspondant
Résumé : Les pays du Maghreb – Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie – sont classés parmi les moins dotés en eau de la planète. En outre, les conditions naturelles et socio-économiques sont difficiles pour instaurer un développement durable. Cette communication présente les différents aspects des besoins et de la consommation en eau dans ces pays. Ainsi, il faut s'attendre à des pénuries d'eau, en particulier pour l'irrigation, car les changements climatiques récents sont inquiétants (baisse de la pluviométrie, irrégularité...) et menacent les disponibilités en eau. La population maghrébine connaît une croissance démographique très élevée avec des mutations sociales fortes, notamment l'exode rural (4 %) et l'accroissement de la population urbaine (60 %). Dans les pays du Maghreb, l'agriculture consomme plus de 81,6 % des ressources en eau renouvelables disponibles et l'efficience de l'irrigation est faible (en moyenne 42 %), et engendre un gaspillage d'eau important – pertes estimées à plus de 6 milliards de m3ou 2 500 m3/ha). Le taux d'intensification élevé (83 % à plus de 124 % selon les pays, en moyenne 96,3 %) et la diversification des cultures témoignent de la volonté de développer l'agriculture pour soutenir leur politique de sécurité alimentaire. La croissance démographique, l'urbanisation et la perturbation du régime hydrique font du Maghreb une région très vulnérable avec des ressources en eau, non seulement limitées, mais aussi instables : ressources de plus en plus rares ; dégradation de la qualité de l'eau ; baisse du niveau des nappes phréatiques ; salinité croissante des nappes près du littoral ; fragilité de l'agriculture ; désertification. Face à cette situation, les pays du Maghreb doivent promouvoir une gestion des ressources en eau visant non seulement son utilisation optimale, économe et rationnelle, mais aussi sa préservation. L'extension de l'irrigation et la réhabilitation des périmètres anciens sont des moyens à mettre en oeuvre. Des recommandations sont proposées pour réduire les effets de la pénurie et de la pollution : des actions techniques pour réduire les pertes en eau et éviter le gaspillage ; des actions économiques par une révision des systèmes de tarification et de subvention ; des actions sociales pour informer et former les usagers à s'organiser et à la gestion participative.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 10 p., 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00188184
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : jeudi 15 novembre 2007 - 17:57:47
Dernière modification le : jeudi 15 novembre 2007 - 20:33:27
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 02:22:55

Fichier

II_Filali.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00188184, version 1

Collections

Citation

B.A. Filali. Enjeux stratégiques et défis majeurs de l'irrigation dans les pays du Maghreb. Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 10 p., 2005. 〈cirad-00188184〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

197

Téléchargements de fichiers

722