La réutilisation des eaux usées en irrigation : cas de la Mitidja en Algérie

T. Hartani 1, *
Résumé : L'intérêt porté par l'Algérie à la réutilisation des eaux usées en irrigation a pour origine des besoins en eau en forte augmentation (le ratio entre les superficies irriguées et irrigables est de 0,20). Un bilan de la situation de la réutilisation des eaux usées est présenté (pour un taux de couverture du réseau de 85 %, 20 % des eaux usées sont traitées, puis rejetées sans objectif de réutilisation) puis la stratégie de développement de cette option est discutée. Les potentialités de la réutilisation des eaux usées (1/3 des volumes d'eaux usées est proche des périmètres irrigués) et les exigences de salubrité sont clairement mises en évidence dans le cadre de la modernisation de l'agriculture irriguée. En attendant de mettre en oeuvre le projet sur le terrain, l'irrigation directe à partir des eaux usées brutes est pratiquée malgré son interdiction. Dans la vallée de la Mitidja, le lac Réghaia est choisi comme exemple (sur les années 2000-2001) en raison de sa composition mixte (mélange des eaux de pluie, domestiques et industrielles). L'impact de l'irrigation sur la composition physico-chimique du milieu dans le périmètre de la Mitidja et sur les cultures maraîchères et agrumicoles a été caractérisé. Après avoir fait le bilan de la qualité de l'eau, une carte d'aptitude des sols à l'irrigation a été établie. Cependant une utilisation sans risque de cette eau nécessiterait qu'elle soit traitée et contrôlée. On montre également, comment les agriculteurs déjà fragilisés par le manque d'eau s'adaptent lorsque celle-ci est de qualité inférieure, expérimentent de nouvelles rotations culturales, l'alternance de l'irrigation avec l'eau du lac et les eaux souterraines. En conclusion, les efforts de modernisation doivent porter sur le contrôle de l'eau, la réhabilitation des ouvrages de traitement et des propositions en matière de gestion de l'eau. Des subventions doivent favoriser la diversification des cultures, en particulier autres que le maraîchage.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 11 p., 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00188187
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : jeudi 15 novembre 2007 - 18:04:54
Dernière modification le : jeudi 15 novembre 2007 - 20:32:43
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 02:22:59

Fichier

II_Hartani.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00188187, version 1

Collections

Citation

T. Hartani. La réutilisation des eaux usées en irrigation : cas de la Mitidja en Algérie. Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 11 p., 2005. 〈cirad-00188187〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

899

Téléchargements de fichiers

10413