Transfert des résultats de recherche aux agriculteurs. Cas de la conduite technique de la betterave à sucre en irrigué au Gharb

Résumé : L'intensification d'une culture repose essentiellement sur l'adoption des nouvelles techniques par les agriculteurs. Les objectifs de l'étude effectuée dans le Gharb étaient d'analyser la conduite de la betterave à sucre irriguée (près de 15 000 ha, rendement de 44 t/ha en 2003) et la comparer à un référentiel technique (les potentialités de la région sont beaucoup plus élevées) et d'étudier l'attitude des agriculteurs vis-à-vis des résultats de recherche. L'enquête menée en 2002-2003 sur un échantillon de 50 agriculteurs - représentatif des conditions du milieu, des surfaces betteravières et des performances - a porté sur l'exploitation, l'itinéraire technique et la relation entre l'agriculteur et les agents de développement. Parallèlement, des entretiens ont eu lieu avec des responsables de l'ORMVAG, l'APPSG, de la SUNABEL et avec des chercheurs. Trois groupes d'exploitation sont identifiés : un premier (19 exploitations) a adopté une conduite moyennement intensive et obtient un rendement moyen de 37,8 t/ha ; le deuxième est composé d'exploitations (15) essentiellement betteravières, ayant une conduite intensive, et un rendement moyen de 42 t/ha ; le troisième comprend des exploitations (16) ayant une conduite très intensive, essentiellement betteravières, et un rendement moyen de 40,7 t/ha. Une typologie d'attitude traduit les relations entre les agriculteurs et les agents de développement et leurs répercussions sur la conduite de la culture : un premier type est composé d'exploitations (12) ayant une attitude négative vis-à-vis des agents de développement, moyennement betteravières à conduite plus ou moins intensive, assez éloignée de la référence ; le deuxième comprend 19 agriculteurs dont l'attitude est conflictuelle vis-à-vis des recommandations des agents de développement, avec une conduite de la culture moyennement ou non conforme à la référence ; le troisième correspond à 19 agriculteurs réceptifs, très positifs vis-à-vis des agents de développement, des exploitations moyennement à essentiellement betteravières, avec une conduite moyennement à très intensive plus ou moins conforme à l'itinéraire de référence. A l'issue de cette enquête, les recommandations sont les suivantes : redéfinir le rôle des différents partenaires, impliquer les sociétés privées (intrants), développer les relations entre les agents de développement et les chercheurs, affiner les références régionales (fertilisation), garantir plus de transparence à l'usine pour obtenir la confiance des agriculteurs.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 16 p., 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00188907
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : lundi 19 novembre 2007 - 15:59:54
Dernière modification le : lundi 19 novembre 2007 - 16:04:59
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 02:42:36

Fichier

III_Mossedaq.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00188907, version 1

Collections

Citation

F. Mosseddaq, M. Bahajjoub, M. Errahj. Transfert des résultats de recherche aux agriculteurs. Cas de la conduite technique de la betterave à sucre en irrigué au Gharb. Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 16 p., 2005. 〈cirad-00188907〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

117

Téléchargements de fichiers

1123