Evaluation de la demande en eau et pilotage de l'irrigation déficitaire des cultures annuelles : méthodologie et outils de mesure

Résumé : Actuellement, dans le Maghreb, la disponibilité limitée en eau pour l'irrigation n'est pas encore prise en compte pour évaluer la demande des agriculteurs et l'efficience de l'irrigation. En Tunisie, les restrictions d'eau conjuguées aux objectifs de production contraignent fréquemment les agriculteurs à pratiquer une “ irrigation déficitaire ”. L'objectif de ce travail est d'identifier des stratégies d'irrigation de cultures annuelles (tomate, blé, pomme de terre) dans des situations de stress hydrique. Des essais d'irrigation ont été mis en place sur une culture de tomate en 2001, dans la basse vallée de la Medjerda La technique des mesures TDR a permis de fournir des mesures régulières du stock d'eau dans le sol, comparées aux mesures gravimétriques. Des mesures similaires ont été effectuées sur le blé en 1998 et la pomme de terre en 2000. La consommation d'eau, mesurée par décade, à chaque stade de développement, est la plus élevée pour la tomate, avec un maximum enregistré au stade de mi-saison : tomate, 7,2 mm/jour ; blé, 4,9 mm/jour ; pomme de terre, 4,5 mm/jour. L'efficience de consommation a été estimée en fonction des régimes hydriques : pour la tomate, de 4 à 14 kg/m3 ; pour le blé, de 0,8 à 1,3 kg/m3 ; pour la pomme de terre, de 6 à 12 kg/m3. Par ailleurs, les rendements obtenus en fonction des restrictions d'eau traduisent une baisse cohérente avec la valeur du rapport moyen ETR/ ETM du cycle. La sensibilité au stress hydrique est plus marquée pour la tomate que pour le blé dur et la pomme de terre. En outre, une restriction d'eau engendre une baisse de l'efficience de la consommation. Ces résultats constituent des références locales, utiles pour raisonner le pilotage de l'irrigation. Les outils utilisables pour mettre en oeuvre pratiquement les stratégies d'irrigation en milieu agricole (sondes wartermark) et leur adaptation aux conditions annuelles sont décrits. A cet effet, une relation simplifiée a été établie pour le blé entre le niveau d'épuisement de la réserve utile du sol et les données fournies par des sondes watermark installées dans des parcelles d'agriculteurs.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 15 p., 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00189106
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2007 - 11:17:04
Dernière modification le : mercredi 10 octobre 2018 - 14:28:16
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 02:46:38

Fichier

I_Benouna.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00189106, version 1

Citation

B. Ben Nouna, A. Zairi, P. Ruelle, A. Slatni, S. Yacoubi, et al.. Evaluation de la demande en eau et pilotage de l'irrigation déficitaire des cultures annuelles : méthodologie et outils de mesure. Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 15 p., 2005. 〈cirad-00189106〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

621

Téléchargements de fichiers

3775