Réhabilitation des grands périmètres d'irrigation en Algérie

B. Mouhouche 1, * M. Guemraoui
* Auteur correspondant
Résumé : En Algérie, en 2000, les surfaces irriguées en petite et moyenne hydraulique couvrent 300 000 ha. Sur les 173 000 ha des 17 grands périmètres irrigués (plus de 500 ha d'un seul tenant), seulement 40 000 ha ont été effectivement irrigués durant les 20 dernières années. En effet, on constate un manque crucial de ressources en eau (volume disponible inférieur à 200 millions de m3 pour des besoins de 500 millions de m3 à raison de 5 000 m3/ha) et seulement près 40 % des besoins sont satisfaits. Les organismes de gestion traversent des difficultés financières et les tarifs actuels de l'eau ne couvrent que la moitié des charges d'exploitation des offices, qui subsistent uniquement grâce à des activités annexes. De plus, on constate des défauts d'entretien qui se traduisent par des pertes en eau élevées dans les réseaux, la dégradation des infrastructures - patrimoine de l'Etat, dont la construction a coûté entre 8 000 à 10 0000 $US/ha - ; le manque de planification des ouvrages. Les frais d'entretien des ouvrages et des réseaux de drainage et d'assainissement ne peuvent être pris en charge par les offices compte tenu du tarif de l'eau. Par ailleurs, l'eau allouée à l'irrigation est en concurrence avec l'eau potable et l'eau industrielle. Une réforme institutionnelle a été lancée en 1995 par le ministère des Ressources en eau, créant l'Algérienne des eaux et l'Office national de l'assainissement et transformant les statuts de l'Agence nationale des barrages. L'ouverture vers le secteur privé a été recommandée ainsi qu'une plus forte participation des usagers, une tarification adaptée doit être trouvée, et l'adoption de techniques économes en eau est encouragée. Un diagnostic du service de l'eau doit être établi et il faut prévoir l'évolution de l'organisation du périmètre à moyen terme. Afin de répondre aux enjeux de cette situation, et compte tenu des grands axes de la stratégie du ministère des Ressources en eau, un plan d'action applicable à court terme a été élaboré. La phase actuelle consiste en la mise en place du programme de réhabilitation des grands périmètres d'irrigation à partir du diagnostic des infrastructures.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 13 p., 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00189190
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2007 - 13:56:37
Dernière modification le : mardi 20 novembre 2007 - 16:22:47
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 02:49:24

Fichier

I_Mouhouche.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00189190, version 1

Collections

Citation

B. Mouhouche, M. Guemraoui. Réhabilitation des grands périmètres d'irrigation en Algérie. Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 13 p., 2005. 〈cirad-00189190〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

336

Téléchargements de fichiers

7043