Valorisation agronomique de l'eau dans les périmètres d'épandage de crue au Sud du Maroc

Résumé : Dans les régions du Sud marocain, dont le déficit hydrique est chronique, le développement agricole passe nécessairement par l'irrigation. Les pouvoirs publics ont beaucoup investi pour mobiliser l'eau et aménager des périmètres d'épandage de crues (pour dériver et écrêter les eaux de crues), représentant environ 70 000 ha. Si les aménagements hydro-agricoles ont reçu la quasi-totalité des investissements, la valorisation de l'eau mobilisée dans ces périmètres est insuffisante. La DPA de Guelmim a confié à l'IAV Hassan II une recherche sur ce thème dans deux périmètres (2 000 ha, DPA de Guelmim et 320 ha, DPA de Tiznit). L'objectif est d'améliorer la productivité des céréales, donc l'efficience de l'utilisation des eaux de crues. Les exploitations et les conduites culturales ont été décrites à l'aide d'enquêtes. Par ailleurs, des expérimentations (variétés, travail du sol et désherbage, fertilisation) ont été mises en place dans chaque périmètre, et répétées deux années successives. Le diagnostic a montré que la conduite des céréales est sommaire : après la crue et le ressuyage, on procède directement au semis, et à la couverture des graines au covercrop. Rares sont les agriculteurs qui préparent le sol et sèment avant l'arrivée des crues. Après les deux années d'expérimentations, trois variétés d'orge confirment leurs performances de rendement et de valorisation de l'eau : Oussama, Tissa et Tiddas. Pour les blés tendres, les variétés Aguilal, Marchouch et Kenz seraient à retenir pour ces régions d'épandage de crue (faid). Pour les blés durs, les variétés Massa, Sebou et Karim sont très performantes surtout en conditions favorables, alors que la variété Vitron a un comportement proche de la variété d'orge Oussama, performante en conditions difficiles, et moyenne dans des environnements favorables. L'efficience de l'utilisation de l'eau par les variétés testées varie entre 5 et 14 kg de grains/ha.mm, ces valeurs sont similaires, voire supérieures à celles des périmètres de grande hydraulique, où l'efficience est souvent inférieure à 10 kg/ha.mm. Cependant, dans les périmètres étudiés, les facteurs limitants proviennent surtout des aménagements fonciers (nivellement, uniformité de distribution de l'eau, absence de talus...). La modernisation de l'irrigation dans les périmètres d'épandage de crues est avant tout tributaire de la maîtrise de l'épandage des eaux lors des crues et du maintien du nivellement. L'adoption d'itinéraires techniques adaptés permettra de mieux valoriser l'eau mobilisée.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 12 p., 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00189368
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2007 - 16:55:58
Dernière modification le : mardi 20 novembre 2007 - 17:02:34
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 02:52:19

Fichier

II_Badraoui.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00189368, version 1

Collections

Citation

A. Bouaziz, M. Badraoui, M. Agbani, M. Darfaoui. Valorisation agronomique de l'eau dans les périmètres d'épandage de crue au Sud du Maroc. Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 12 p., 2005. 〈cirad-00189368〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

242

Téléchargements de fichiers

1550