Modernisation de la gestion de l'irrigation dans le périmètre du Loukkos (Maroc)

Résumé : Situé au nord-ouest du Maroc, le périmètre du Loukkos couvre 256 000 ha, dont une partie en grande irrigation sur 27 000 ha, mise en eau entre 1978 et 1998, majoritairement irriguée par aspersion. Les équipements comportent les stations de pompage (20), les canaux adducteurs (40 km), les réservoirs de régulation (14), les réseaux de routes et de pistes (710 km), les bornes d'irrigation (3466) et les ouvrages d'art. Avant la campagne d'irrigation, l'office exprime les besoins prévisionnels en eau du périmètre et en concertation avec l'Agence du bassin hydraulique du Loukkos, les lˆachers sont programmés à partir du barrage oued El Makhazine. Une première station de pompage alimente les secteurs R'mel et Drader en refoulant les eaux d'irrigation vers une deuxième station de pompage, qui permet de relever l'eau d'irrigation vers les canaux adducteurs, qui passe dans un réseau de conduites sous pression jusqu'aux bornes proches des parcelles et équipées de compteurs. Ce système permet à l'organisme gestionnaire de programmer ses interventions pour assurer le meilleur service possible, notamment la continuité de la fourniture de l'eau, la sécurité et le maintien en bon état des ouvrages. Cependant, des difficultés sont apparues après une dizaine d'années de fonctionnement dans les premiers périmètres équipés (R'Mel et Drader) : vétusté des équipements, vandalisme, non respect des paramètres d'irrigation par les usagers, défaut de maintenance des matériels collectifs. Les conséquences les plus préoccupantes sont le gaspillage de l'eau, la remontée de la nappe phréatique, la dégradation des équipements et une forte consommation d'énergie. De plus, le taux de recouvrement des redevances ne dépasse pas 40 %. Dans le cadre du Programme d'amélioration de la grande irrigation, des actions ont été décidées pour résoudre ces problèmes : changer la trame d'irrigation et individualiser les bornes (comptabilisation de la consommation d'eau), réhabiliter et moderniser les systèmes d'irrigation (stations de pompage), faire participer les usagers à la gestion de l'eau (contrˆole de l'irrigation, renouvellement du matériel mobile, paiement des redevances), promouvoir des techniques économes en eau (irrigation au goutte-à-goutte sur 6 500 ha en 2003). Ainsi des économies d'eau importantes ont été réalisées, mais la facture énergétique reste élevée, de même que le taux de non recouvrement des redevances.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 10 p., 2005
Liste complète des métadonnées

http://hal.cirad.fr/cirad-00189582
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : mercredi 21 novembre 2007 - 14:19:03
Dernière modification le : mercredi 21 novembre 2007 - 14:55:16
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 03:05:56

Fichier

IV_Kellouti.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00189582, version 1

Collections

Citation

M. El Kellouti. Modernisation de la gestion de l'irrigation dans le périmètre du Loukkos (Maroc). Ali Hammani, Marcel Kuper, Abdelhafid Debbarh. Séminaire sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, 10 p., 2005. 〈cirad-00189582〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

208

Téléchargements de fichiers

1337