Evolutions de la demande en eau agricole dans la plaine irriguée de la Mitidja, Algérie

Résumé : Ce travail se penche sur les décisions liées aux pratiques d'irrigation au sein des exploitations agricoles de la Mitidja, où nous essayons d'identifier les paramètres importants qui déterminent l'évolution de la demande en eau dans le but de représenter la demande globale à l'échelle d'un périmètre irrigué et son évolution en fonction des changements socio-institutionnels possibles. De par sa position géographique, ses caractéristiques pédoclimatiques et son histoire, la plaine de la Mitidja assure une importante production agricole pour toute la région d'Alger, notamment en fruits et légumes. La plaine bénéficie d'une nappe souterraine utilisée pour l'irrigation depuis plusieurs décennies. Des barrages dédiés à l'irrigation ainsi que des infrastructures de distribution d'eau sous pression ont été construits durant les années 1980 dans le but de préserver cette nappe. Avec le réseau collectif qui satisfait à peine 20 % de la demande en eau et le système d'irrigation gravitaire qui reste largement dominant, malgré des subventions pour les systèmes d'irrigation économes, la nappe souterraine demeure très sollicitée. Elle constitue la ressource la plus sûre en termes d'accessibilité, de quantité et de qualité de l'eau pour les irrigants. La surface irriguée annuellement dépasse les 60 % de la surface totale du périmètre, elle est consacrée essentiellement aux agrumes, à l'arboriculture fruitière et au maraîchage sous serre. Ce travail se propose d'étudier l'évolution des superficies irriguées, à travers une équation de la demande en eau globale en tenant compte à la fois de la diversité des exploitations, des stratégies des irrigants ainsi que de leurs comportements. Dans ce but, un premier travail d'identification et de compréhension des mécanismes qui influent sur les choix et les décisions des agriculteurs dans leurs pratiques d'irrigation, a été conduit. Au sein des exploitations agricoles collectives, des conflits existent entre les attributaires, ce qui les amène souvent à des locations, voire des ventes « officieuses » des terres. Compte tenu de cette situation, la demande en eau des exploitations varie d'une année sur l'autre surtout pour les exploitations qui comptent encore des superficies non plantées. Les résultats obtenus montrent que la demande en eau des exploitations pratiquant la location des terres est plus complexe à déterminer. Des coefficients liés aux comportements des irrigants enquêtés et qui se rapportent au temps d'arrosage et aux indicateurs d'arrêt de l'irrigation, entre autres, ont été intégrés dans l'équation des demandes en eau individuelles.
Type de document :
Communication dans un congrès
Marcel. Kuper, Abdel Aziz Zaïri. Troisième atelier régional du projet Sirma, Jun 2007, Nabeul,, Tunisie. Cirad, 10 p., 2008
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.cirad.fr/cirad-00259795
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : vendredi 29 février 2008 - 12:08:40
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 17:14:02
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 mai 2010 - 23:47:07

Fichier

09_IMACHE.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

A. Imache, P. Le Goulven, Sami Bouarfa, M. Chabaca. Evolutions de la demande en eau agricole dans la plaine irriguée de la Mitidja, Algérie. Marcel. Kuper, Abdel Aziz Zaïri. Troisième atelier régional du projet Sirma, Jun 2007, Nabeul,, Tunisie. Cirad, 10 p., 2008. 〈cirad-00259795〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

293

Téléchargements de fichiers

2180