Les arrangements de proximité sur les terres publiques : un choix délibéré ou une " question de survie " pour l'agriculture irriguée en Algérie ?

Résumé : Ce papier présente l'étude de l'organisation actuelle des agriculteurs sur les terres publiques collectivisées. L'objectif était de reconstituer, de manière participative, la situation actuelle et de co-construire des scénarios d'évolution des activités agricoles dans la plaine irriguée de la Mitidja en Algérie. L'analyse repose d'une part, sur nos enquêtes de terrain menées sur un large échantillon d'exploitations agricoles collectives et, d'autre part, sur plusieurs ateliers participatifs impliquant des agriculteurs et des représentants d'institutions agricoles locales. Cette méthode nous a permis de valider avec les acteurs concernés les résultats issus des enquêtes portant sur les principales contraintes et les arrangements qui charpentent l'agriculture irriguée sur les terres publiques algériennes. L'ensemble des réformes qu'a connues le secteur agricole en Algérie ainsi qu'un contexte socioéconomique fragilisé a donné lieu aujourd'hui à un éventail de dynamiques agricoles et d'arrangements parfois rapides et très éloignés du schéma " théorique " tracé par le ministère de l'Agriculture. Le recours quasi systématique à la nappe souterraine en présence d'un réseau collectif d'irrigation et le partage à l'amiable du foncier au sein des exploitations agricoles collectives constituent une partie " visible " de ces arrangements qui viennent combler, voire contourner, un cadre légal inadapté ou rigide notamment en matière de législation foncière et d'accès aux facteurs de production. L'évaluation de cette démarche faite par les participants était globalement très positive, montrant un changement de perception des acteurs les uns vis-à-vis des autres et un réel intérêt pour la démarche de co-construction dans un espace de dialogue absent jusqu'alors. Nous avons abouti à une convergence " agriculteurs-institutionnels " sur l'activité agricole dans la Mitidja, notamment sur l'eau et le foncier; et à une vision partagée sur les scénarios d'évolution de l'agriculture dans la plaine de la Mitidja, principalement le développement de nouvelles plantations d'agrumes. L'originalité de cette approche réside dans la combinaison des résultats d'enquêtes de terrain avec un travail de réflexion sur l'implication des acteurs, moteur du changement, dans l'élaboration et l'exploration de ces scénarios d'évolution et les modes d'arrangements.
Type de document :
Communication dans un congrès
T. Hartani, A. Douaoui, M. Kuper. Actes du quatrième atelier régional du projet Sirma, May 2008, Mostaganem, Algérie. Cirad, 11 p., 2009
Liste complète des métadonnées

http://hal.cirad.fr/cirad-00366460
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : samedi 7 mars 2009 - 14:52:44
Dernière modification le : jeudi 11 octobre 2018 - 01:13:07
Document(s) archivé(s) le : mardi 8 juin 2010 - 20:11:34

Fichier

6_Imache.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00366460, version 1

Citation

Amar Imache, Sami Bouarfa, Mathieu Dionnet, Hassan Kemmoun, T. Hartani, et al.. Les arrangements de proximité sur les terres publiques : un choix délibéré ou une " question de survie " pour l'agriculture irriguée en Algérie ?. T. Hartani, A. Douaoui, M. Kuper. Actes du quatrième atelier régional du projet Sirma, May 2008, Mostaganem, Algérie. Cirad, 11 p., 2009. 〈cirad-00366460〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

537

Téléchargements de fichiers

664