Évolution des systèmes agraires collectifs : de la décollectivisation aux nouveaux arrangements. Cas du bas Cheliff, Algérie

Résumé : L'histoire de l'agriculture algérienne a été marquée par plusieurs réformes appliquées avant et après l'indépendance du pays. Avant la colonisation française, la principale activité de la plaine du bas Chéliff était l'élevage transhumant en association avec une céréaliculture très extensive. L'arrivée des Français a provoqué un bouleversement profond de l'agriculture dans cette région. L'introduction de la charrue et de l'irrigation a permis de cultiver de nouveaux espaces et d'améliorer les rendements des cultures. Suite à ses améliorations techniques une situation duale de l'agriculture s'est installée : petite minorité de colons exploitant de vastes étendues sur les meilleures terres et une majorité de paysans indigènes refoulés sur de petites parcelles sur les piémonts. Au lendemain de l'indépendance, un secteur agricole étatique a vite remplacé les vastes domaines coloniaux. Les domaines autogérés nouvellement créés ont été gérés de façon très centralisée en perpétuant les mêmes systèmes de production que ceux de l'époque coloniale avec quelques adaptations. Plusieurs réformes se sont succédé sans pour autant apporter un réel changement. Mais en 1987, une nouvelle réorganisation du secteur agricole a donné naissance à des unités de production plus petites et plus autonomes. La création des Eac-Eai (exploitation agricole collective et individuelle) a induit une importante diversification des systèmes de production. La décollectivisation amorcée en 1987 ne s'est pas arrêtée à cette date, elle s'est poursuivie mais de manière informelle. Ce processus d'individualisation a soulevé de nombreux problèmes dans le fonctionnement général de l'agriculture locale notamment en termes de gestion de l'eau du réseau collectif, d'accès aux crédits, de sous-équipement des exploitations... Cet article propose une analyse historique de l'évolution des systèmes agraires afin de mieux comprendre la situation actuelle de l'agriculture dans la région et l'origine de la crise qui secoue ces dernières années les Eac. L'analyse diagnostic des systèmes agraires constitue le cadre d'analyse mobilisé pour comprendre le fonctionnement de l'agriculture locale. Les résultats technico-économiques des exploitations agricoles sont analysés, des pistes de projets agricoles sont proposées.
Type de document :
Communication dans un congrès
T. Hartani, A. Douaoui, M. Kuper. Economies d'eau en systèmes irrigués au Maghreb, May 2008, Mostaganem, Algérie. Cirad, 12 p., 2009, Colloque- CD-rom
Liste complète des métadonnées

http://hal.cirad.fr/cirad-00386096
Contributeur : Marcel Kuper <>
Soumis le : mercredi 20 mai 2009 - 16:23:22
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 15:51:59
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 juin 2010 - 21:37:01

Fichier

16_Amichi.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00386096, version 1

Collections

Citation

H. Amichi. Évolution des systèmes agraires collectifs : de la décollectivisation aux nouveaux arrangements. Cas du bas Cheliff, Algérie. T. Hartani, A. Douaoui, M. Kuper. Economies d'eau en systèmes irrigués au Maghreb, May 2008, Mostaganem, Algérie. Cirad, 12 p., 2009, Colloque- CD-rom. 〈cirad-00386096〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

316

Téléchargements de fichiers

527