Lutte biologique contre des insectes terricoles à Madagascar, par un champignon, sur riz pluvial en semis direct : efficacité d'utilisation en vraie grandeur de cultures dans la région du Lac Alaotra

Résumé : Les insectes terricoles du genre Heteronychus spp (Coléoptères - Scarabéidés) sont des ennemis n°1 de cultures pluviales, particulièrement le riz pluvial dans la région de l'Alaotra. En cas d'une forte infestation des parcelles, les agriculteurs sont obligés de ressemer deux ou même trois fois et les dégâts peuvent provoquer une perte de rendement pouvant aller jusqu'à 100%. Une seule application de Metarhizium anisopliae permet de réduire la densité de la population de ce ravageur à 90%, voire nulle d'une année à l'autre et permet de contrôler les larves et les adultes sur toute l'année pendant trois ans. Les suivis des résultats de l'application et de l'efficacité de ce champignon en vraie grandeur de cultures sur des parcelles de cinq (05) hectares en Station sur trois années successives, et sur 97 hectares en milieu paysan pendant la campagne 2005/2006 à 2008/2009, nous ont permis de confirmer son efficacité et de valoriser ce produit.
Type de document :
Communication dans un congrès
ATELIER NATIONAL SUR LA RECHERCHE ET LE DEVELOPPEMENT DU RIZ PLUVIAL A MADAGASCAR, Oct 2009, Antsirabe, Madagascar. pp.42, 2009
Liste complète des métadonnées

http://hal.cirad.fr/cirad-00779353
Contributeur : Mahafaka Karen Ranoarisoa <>
Soumis le : mardi 22 janvier 2013 - 10:23:44
Dernière modification le : vendredi 7 décembre 2018 - 11:48:20

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00779353, version 1

Collections

Citation

C. Razafindrakoto, J. Rasolomanjaka. Lutte biologique contre des insectes terricoles à Madagascar, par un champignon, sur riz pluvial en semis direct : efficacité d'utilisation en vraie grandeur de cultures dans la région du Lac Alaotra. ATELIER NATIONAL SUR LA RECHERCHE ET LE DEVELOPPEMENT DU RIZ PLUVIAL A MADAGASCAR, Oct 2009, Antsirabe, Madagascar. pp.42, 2009. 〈cirad-00779353〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73