Ressources phytogénétiques, contrats et application de la convention biodiversité; madagascar : une approche prospective

Résumé : Etablie en 1992 à Rio, la Convention sur la diversité biologique affiche parmi ses objectifs la réalisation d'un partage juste et équitable des avantages tirés de l'exploitation des ressources génétiques. Des compensations financières ou technologiques àl'accès aux ressources génétiques constituent des outils possibles en vue d'un tel partage. A Madagascar, le contrat s'impose comme support aux échanges liés àl'exploitation de la biodiversité. Cet article pose la question des types de contrats bilatéraux qui peuvent être envisagés dans le cas d'une espèce forestière (Prunus africana) et d'une espèce herbacée (Centella asiatica) d'intérêt pharmaceutique. Dans les deux cas, sont étudiées des modalités de contrats possibles afin de souligner les facteurs d'évolution et de blocage àla réalisation d'un partage conforme aux objectifs de la Convention sur la diversité biologique.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Bois et Foret des Tropiques, Bois et Forêts des Tropiques, pp.45-57, 2005, 284
Liste complète des métadonnées

http://hal.cirad.fr/cirad-00833732
Contributeur : Mada Webcirad <>
Soumis le : jeudi 13 juin 2013 - 14:04:24
Dernière modification le : jeudi 19 avril 2018 - 12:24:05

Identifiants

  • HAL Id : cirad-00833732, version 1

Citation

Pechard Géraldine, Martine Antona, Sigrid Aubert, Didier Babib. Ressources phytogénétiques, contrats et application de la convention biodiversité; madagascar : une approche prospective. Bois et Foret des Tropiques, Bois et Forêts des Tropiques, pp.45-57, 2005, 284. 〈cirad-00833732〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

246